Qui est Maria Montessori ?

         Maria Montessori est née en 1870 en Italie. Son père imposait des règles strictes en matière d’éducation, tandis que sa mère tendait à respecter au maximum sa liberté. Elles étaient d’ailleurs très proches l’une de l’autre.

       La vocation de Maria Montessori est la médecine. Bien qu’à cette époque il soit très difficile pour une femme d’accéder aux études de médecine, elle persévère et lutte pour obtenir les autorisations nécessaires. En 1897 elle obtient son diplôme de médecine en Italie. Elle devient alors la première femme du pays à obtenir ce diplôme. Elle entre ensuite à la clinique psychiatrique de l’université de Rome.

      Pendant deux ans, elle étudie le comportement de jeunes retardés mentaux. C’est à ce moment précis qu’elle se rend compte qu’un problème subsiste. Ces jeunes enfants n’ont aucun jouet à leur disposition ni aucun matériel d’apprentissage à leur portée. C’est alors qu’elle décide de se consacrer pleinement à la pédagogie.

     Elle commence par analyser le comportement des enfants retardés par rapport à celui des enfants normaux. Elle se rend rapidement compte que les problèmes rencontrés par les enfants retardés sont davantage d’ordre pédagogique que médical. Les enfants retardés parviennent à de très bons résultats en matière d’écriture et de lecture. Certains d’entre eux se présentent même aux examens de fins d’études primaires et obtiennent d’excellents résultats.

     Forte de ce succès, elle accentue ses recherches sur les enfants normaux afin de comprendre ce qui peut entraver leur bon développement. Afin d’affiner et élargir ses compétences elle entreprend des études de psychologie et de philosophie.

     Pour mettre en pratique ses découvertes, elle ouvre une «Maison des enfants» dans un quartier populaire de Rome en 1907. C’est en quelque sorte, la toute première «école Montessori» au monde. Maria Montessori peut alors observer directement les réactions et le comportement des enfants face au matériel qu’elle leur propose.

Pour élaborer son matériel, Maria Montessori s’inspire très largement des travaux d’Edouard Séguin, médecin français, qui a mis au point un matériel dédié aux enfants déficients.

     Les résultats qu’elle obtient dans sa «Maison des enfants» sont tellement impressionnants qu’ils sont rapidement mis en lumière par la presse internationale. Les journalistes du monde entier viennent à la rencontre de Maria Montessori. Sa renommée devient mondiale des «écoles Montessori» commencent à se multiplier aux quatre coins du monde.

     Elle se met alors à écrire des livres pour relayer les informations et notamment pour rendre accessible à tous sa fameuse pédagogie. Un peu plus d’une dizaine de ses ouvrages ont été traduits en français. Aujourd’hui, l’Association Montessori Internationale (AMI) compte plus de 22 000 écoles réparties sur les cinq continents.

«Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il voudra, mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement.» (Maria Montessori)

 

 

 

extrait du guide d'Amélie et Fabien de famille-epanouie

чехол Bentley

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *