Présentation des activités pour bébé

Les mobiles :

Les premiers objets à présenter sont les mobiles. Ils contribuent au développement de l’observation.

A la naissance, le champ visuel est limité à 20-30 cm. En focalisant sur le mobile et en le suivant des yeux le bébé va développer sa capacité d’exploration visuelle du monde. Le mobile est placé à l’endroit où le bébé joue et non pas sur son lit. Le mobile doit être changé lorsqu’il y a une perte d’intérêt de l’enfant. Une rotation des mobiles se fait environ toutes les deux à trois semaines.

  • Dès la 3e semaine : le mobile de Munari (crée par Bruno Munari artiste italien)

 

mobile de munari

A la naissance la vue de bébé est un peu trouble mais il peut distinguer la lumière, les formes et les mouvements ainsi que les éléments très contrastés.

  • A partir de la 6e semaine : le mobile des octaèdres

mobile des octaèdres

Bébé voit les couleurs depuis sa naissance mais a des difficultés à distinguer les tons proches.

  • Vers 2-3 mois : le mobile de Gobbi (crée par Gianna Gobbi, collaboratrice de Maria Montessori)

Mobile de Gobbi

Entre 2 et 4 mois, bébé distingue de mieux en mieux les différentes couleurs. Le léger balancement des boules du mobile est captivant et apaisant pour bébé.

  • Vers 3-4 mois : le mobile des danseurs

mobile de danseurs

Placez le mobile en hauteur au niveau de son bassin afin que bébé ait une bonne position du dos lorsqu’il agite les bras. Accrochez le mobile  assez près de bébé de façon que, sans pouvoir le toucher, les mouvements de ses bras créent un déplacement d’air qui fera bouger le mobile.

Les objets suspendus :

A partir de 4 mois, Bébé va développer sa perception des reliefs et des distances entre les objets et lui : il explore la relation entre la vision et le toucher. Proposez-lui des objets suspendus en alternance avec les mobiles. L’objet doit être suspendu à un élastique afin que bébé puisse le saisir et le lâcher pour le saisir à nouveau.

  • L’anneau :

anneau de préhension 2

Anneau de bois d’environ 8 cm de diamètre et de 1 cm d’épaisseur suspendu à un ruban solide qui est lui-même accroché à un élastique. L’anneau doit être à portée du bras tendu de bébé.

  • le grelot:

le grelot

Ce petit objet qui brille demande plus de dextérité que l’anneau, ce qui implique une forte concentration de la part de bébé. Fixez solidement un grelot de 4 cm de diamètre à un gros ruban lui-même cousu à un élastique. Disposez-le à portée du bras tendu de bébé. Le grelot apporte un nouveau paramètre : la notion de son.

  • le hochet pour les pieds: la balle de préhension

balle de préhension

 

A présent bébé bouge beaucoup les jambes, attrape ses pieds. Vous pouvez suspendre au-dessus de ses pieds une grosse balle en tissu contenant un grelot. Bébé exerce ses mouvements de jambes et renforce ses muscles en pédalant pour atteindre le hochet.

Le tout-petit a besoin :

  • d’être compris
  • que l’on réponde à ses périodes sensibles
  • d’être respecté
  • de sécurité
  • de répéter plusieurs fois la même activité
  • d’ordre.

Les hochets :

Vers 4-5 mois, bébé peut tenir dans ses mains un objet sans qu’il soit suspendu. Développement de la coordination entre son œil, sa main et son oreille.

Développement de la coordination entre les deux mains.

Puis coordination du pouce en opposition avec les autres doigts.

Les hochets doivent apporter différentes informations aux mains : différentes textures, différentes formes, différentes températures, différents poids et différentes couleurs.

Laissez près de bébé deux hochets légers faciles à manipuler, à attraper, à secouer pour qu’il les observe, les attrape, les lâche, … les goûte. Renouvelez les hochets régulièrement.

  • Le hochet à deux disques :

hochet à deux disques

A partir de 6 mois, ce hochet composé de deux disques en bois favorise le passage d’une main à l’autre.

 

 

 

  казино на деньги

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *